Lipoaspiration ou Liposuccion, retirer les amas graisseux, Montpellier

Lipoaspiration ou liposuccion à Montpellier

La lipoaspiration ou liposuccion est une technique chirurgicale destinée à retirer des amas graisseux indésirables situés dans des zones précises du corps comme le menton, le cou, les joues, les bras, en avant des aisselles ainsi que le ventre, les hanches, les cuisses et les genoux. La lipoaspiration ne se substitue en aucun cas à un moyen de perdre du poids mais représente une technique efficace pour traiter les surcharges graisseuses localisées (stéatoméries) rebelles aux régimes et à un exercice physique adapté.

Si vous envisagez une lipoaspiration, cette fiche d’information vous apporte des notions de base sur l’intervention, comment elle est réalisée, à qui elle s’adresse et les résultats que pouvez en attendre.

Naturellement, il n’est pas possible de répondre ici à toutes vos interrogations puisqu’il existe aussi de grandes variations individuelles. N’hésitez pas à questionner votre chirurgien sur tout point qui demeurerait obscur.

Lipoaspiration

Cicatrisation

Galeries

A qui s’adresse la Lipoaspiration

La lipoaspiration est en mesure d’améliorer votre apparence physique mais elle ne va pas nécessairement vous transformer ou faire en sorte que votre entourage vous considère différemment. Avant de vous décider de vous faire opérer, réfléchissez soigneusement au but que vous vous êtes fixé, à ce que vous attendez de l’opération puis discutez-en avec votre chirurgien.

Le candidat idéal pour une lipoaspiration présente un poids proche de la normale avec la persistance d’amas de graisse dans certaines zones précises.

Vous devez être en bonne santé, psychologiquement stable et réaliste quant à ce que vous attendez de l’intervention.

Une peau ferme, élastique est le gage d’un meilleur résultat final.

Une peau qui pend ne va pas se redraper et nécessite un autre type d’intervention qui vise à réséquer l’excès cutané au prix de cicatrices visibles.

La lipoaspiration n’est pas recommandée si la zone à traiter a été opérée récemment, si cette zone souffre de troubles circulatoires ou si vous souffrez de maladie cardiaque ou respiratoire.

La lipoaspiration n’améliore pas ou peu la peau d’orange décrite sous le terme de cellulite.

Risques & incertitudes

La lipoaspiration est une opération normalement sûre à condition que les indications soient bien sélectionnées, que la structure d’accueil soit bien équipée (clinique) et que votre chirurgien ait suivi une formation spécifique en chirurgie de la silhouette mais aussi en chirurgie réparatrice.

Néanmoins et comme pour toute intervention chirurgicale, il existe toujours une possibilité de complications. Cette intervention peut être responsable de traumatismes cutanés, d’hématomes devant être drainés ou d’infection post-opératoires. L'infection post-opératoire si elle est rare reste une complication sévère. La fréquence est de 1 cas sur cent ce qui correspond au risque de complication le plus faible. En d'autres termes lorsque toutes les précautions d'hygiène et de stérilisation sont respectées, le risque de complications est de 1%. Des aspirations de grands volumes de graisse peuvent conduire à des désordres métaboliques requérant une réanimation lourde.

La lipoaspiration est interdite chez les grand obèses. Ce n’est qu’après un retour à un équilibre pondéral correct qu’elle trouve toute son utilité pour réduire les stéatoméries résiduelles.

Vous réduirez ces risques au maximum en respectant les consignes de votre chirurgien avant et après l’intervention.

Lorsque l’état cutané du patient est mauvais, un certain nombre d’irrégularités peut se voir après la liposuccion, même entre les mains des meilleurs chirurgiens. Une asymétrie résiduelle peut parfois nécessiter une deuxième séance de lipoaspiration. Le risque de phlébite (0.03%) et d’embolie pulmonaire (0.8%) est réduit par un lever et une reprise précoce de la marche.

Premier contact

A l’occasion de la première consultation, le chirurgien évalue votre état de santé, détermine les sites qui renferment les amas graisseux en excès et examine soigneusement la tonicité et l’élasticité de votre peau. Si le praticien estime que l’état de votre peau ne permet pas d’attendre un bon résultat il n’hésite pas à vous en informer. Exprimez clairement vos attentes et vos souhaits.

Le chirurgien vous expose alors les techniques utilisables pour traiter votre cas et éventuellement vous conseille, lorsqu’elle s’avère nécessaire, sur une intervention chirurgicale combinée susceptible d’améliorer le résultat.

Il vous explique également quel type d’anesthésie peut être employé, dans quel établissement vous serez opéré et le coût de l’intervention.

Votre chirurgien vous donne des instructions spécifiques pour préparer l’opération : il faut éviter la prise d’aspirine ou de tout médicament à base d‘acide acetyl salicylique pendant la semaine qui précède l’intervention.

Si vous attrapez froid ou si vous présentez une infection quelle qu’elle soit, à fortiori une infection cutanée, votre intervention devra probablement être retardée.

Durant vos préparatifs, assurez-vous qu’une tierce personne vous ramène chez vous après l’opération et, en cas de besoin, vous aide à la maison pendant un jour ou deux.

Où se déroule l'intervention

Elle est effectuée en clinique et la durée d’hospitalisation est en général de 24 heures.

Pour les lipoaspiration massives, il faut prévoir une hospitalisation de deux à trois jours.

L'anesthésie

Si la surface à traiter n’est pas trop importante et que la graisse à retirer n’excède pas une certaine quantité définie par votre chirurgien, l’intervention peut être effectuée sous anesthésie locale. Ce type d’anesthésie insensibilise la zone à traiter et vous restez éveillé(e). Parfois une anesthésie rachidienne (peu différente d’une péridurale) est utilisée.

En cas d’aspiration importante ou de plusieurs zones, vous serez endormi(e) complètement.

L'intervention

La lipoaspiration nécessite 1h à 2h de temps, avec des extrêmes oscillant entre 30 mn et plusieurs heures selon les territoires traités et les quantités aspirées.

Votre chirurgien réalise de petites incisions placées judicieusement, afin de permettre le passage de petites canules (dont le diamètre varie de 3 à 5 mm) qui vont aspirer la graisse. Ces incisions sont ensuite suturées, un pansement léger est placé avant de passer le vêtement compressif (gaine ou panty) qui est indispensable et qu’il vous faut porter pendant un mois. Le vêtement permet de plaquer la peau, de réduire l’œdème et les ecchymoses ; il facilite le redrapage cutané permettant d’obtenir une nouvelle silhouette.

Votre chirurgien peut vous prescrire des antibiotiques pour prévenir une infection.

Ne vous attendez pas à un résultat immédiat ; en effet les zones aspirées sont un peu gonflées et ecchymotiques (bleus) après l’opération et vous ressentirez une sensation de chaleur. La douleur peut être contrôlée à l’aide de médicaments prescrits par votre chirurgien mais vous vous sentirez un peu raide et engourdi(e) pendant quelques jours. Vous pouvez présenter une perte de sensibilité de la zone aspirée ; ne vous inquiétez pas, ce phénomène est temporaire. Des épanchements peuvent se produire dans les zones aspirées (séromes) surtout au niveau de l’abdomen (19%) et pour des volumes aspirés supérieurs à deux litres. Ces séromes se traitent par des séries de ponctions évacuatrices au cabinet de consultation.

Retour à la normale

La cicatrisation est un processus lent et graduel. Votre chirurgien vous conseille de reprendre la station debout et la marche le plus tôt possible afin de prévenir la survenue de phlébites. Vous pouvez reprendre votre travail après 2 à 3 jours mais évitez cependant une activité physique trop intense durant 2 à 3 semaines. Le retour à la normale dépend du volume aspiré, de votre état de forme et du suivi des recommandations de votre chirurgien. Chez certains patients les douleurs peuvent être plus intenses et plus prolongées. Des démangeaisons peuvent apparaître après l’opération, elles disparaissent rapidement. Alors que les ecchymoses ont disparu après un mois, un œdème peut persister pendant 6 mois, voire plus. Souvent les petites incisions peuvent être inflammatoires durant quelques mois, cela rentre dans l’ordre progressivement. Votre peau sera plus sèche en raison de l'agression provoquée par l'application d'antiseptiques puissants et par l'abrasion exercée par le tissu du vêtement compressif.

Votre chirurgien assure votre suivi afin d’évaluer la qualité de la rétraction cutanée assistée par le vêtement compressif.

Si vous ressentez des symptômes inhabituels comme des saignements ou une douleur sévère, n’hésitez pas à contacter votre chirurgien.

Votre nouvelle apparence

La liposuccion est un procédé efficace pour modifier la silhouette corporelle avec une rançon cicatricielle minime. Le résultat peut être définitif si vous respectez une bonne hygiène de vie (alimentation, exercice physique).

Si vous prenez du poids, vous reprendrez des rondeurs un peu partout selon l’importance de la prise de poids.

La plupart des patient(e)s sont très satisfaits du résultat de la liposuccion. Ils (elles) se sentent ainsi plus à l’aise dans leurs vêtements et mieux dans leur peau.

Vous pouvez en savoir plus en cliquant ici vous serez dirigé(e) sur le site de la société française de chirurgie plastique. Pour revenir sur notre site pensez à utiliser la flèche retour de votre navigateur internet

Photographies avant / après

Lipoaspiration (ou liposuccion), avant opération, Montpellier Lipoaspiration (ou liposuccion), après opération, Montpellier


Bibliographie

Dillerud, E. Suction lipoplasty: A report on complications, undesired results, and patient satisfaction based on 3511 procedures. Plast. Reconstr. Surg. 88: 239, 1991.

Rohrich, R.J., Beran, S.J., and Fodor, P.B. The role of subcutaneous infiltration in suction-assisted lipoplasty: A review. Plast. Reconstr. Surg. 99: 514, 1997.

Klein, J. A. Tumescent technique for regional anesthesia permits lidocaine doses of 35 mg/kg for liposuction. Dermatol. Surg. Oncol. 16: 248, 1990.

Klein, J.A. The tumescent technique: Anesthesia and modified liposuction technique. Dermatol. Clin. 8: 425, 1990.

Klein, J.A. Tumescent technique for local anesthesia improves safety in large-volume liposuction. Plast. Reconstr. Surg. 92: 1085, 1993.

Samdal, F., Amland, P. F., and Bugge, J. F. Plasma lidocaine levels during suction-assisted lipectomy using large doses of dilute lidocaine with epinephrine. Plast. Reconstr. Surg. 93: 1217, 1994.

Burk, R. W., Guzman-Stein, G., and Vasconez, L. O. Lidocaine and epinephrine levels in tumescent technique liposuction. Plast. Reconstr. Surg. 97: 1379, 1996.

Trott, S. A., Beran, S. J., Rohrich, R. J., Kenkel, J. M., Adams, W. P., and Klein, K. W. Safety considerations in liposuction: An analysis of 53 consecutive cases. Plast. Reconstr. Surg. 102: 2220, 1998.

Teimourian, B., and Rogers, W. B. A national survey of complications associated with suction lipectomy: A comparative study. Plast. Reconstr. Surg. 84: 628, 1989.

Illouz, Y. G. Une nouvelle technique pour les lipodystrophies localises. Rev. Chir. Esthet. 4: 19, 1980.

Illouz, Y. G. Body contouring by lipolysis: A 5-year experience with over 3000 cases. Plast. Reconstr. Surg. 72: 591, 1983.

Informations pratiques
Adresse
1ter Avenue du Pont Juvénal
34000 Montpellier
Horaires
Lundi - 8h00 à 17h00
Mardi - 8h00 à 17h00
Mercredi - Fermé
Jeudi - 8h00 à 17h00
Vendredi - 8h00 à 16h00
Ouvert tous les premiers samedis du mois de 9h à 12h
Retourner à l'accueil
Contacter le cabinet

Dr. Martinetto, membre des sociétés savantes
Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique
Union Européenne des Médecins Spécialistes
Conseil national de l'ordre des médecins
Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique
American Society of Plastic Surgeons