Injection d'acide hyaluronique, médecine esthétique à Montpellier

Injection d’acide hyaluronique, comblement de rides à Montpellier

L’injection dans le visage d’un produit de comblement est un geste médical spécialisé.

Acide hyaluronique

Galeries

L'acide hyaluronique

Le Docteur MARTINETTO est garant d’une technique d’injection conforme aux pratiques actualisées de ces gestes. Ces techniques font appel à des produits de synthèse (créés en laboratoire) et dont la mise sur le marché a été autorisée par les autorités sanitaires gouvernementales. Il s’agit de gels stériles d’acide hyaluronique non animal.

Risques & incertitudes

Ces produits ne doivent pas être employés chez les patients présentant un terrain allergique important, les patients sujets aux inflammations chroniques et/ou infections chroniques de la peau, les patients ayant tendance à développer des cicatrices hypertrophiques, les patients souffrant de maladies auto-immunes ou de baisse de l’immunité (colite ulcèreuse, dermatomyosite, lupus érythémateux, maladie de Basedow, etc…) les femmes enceintes ou qui allaitent.

La présence d’un implant injectable autre peut constituer une contre indication à l’injection à visée esthétique.

Ces produits ne sont pas indiqués dans le traitement des rides superficielles mais dans les rides plus profondes. Ils ne stoppent pas les processus de vieillissement.

Après l'intervention

Après l’injection, des rougeurs, un gonflement, une gêne voire des douleurs peuvent apparaître. Des bleus sont également possibles et les inconvénients liés à l’injection disparaissent en quelques jours. Rarement il est possible de palper une induration accompagnée de rougeurs. Le risque infectieux est identique à tout geste invasif, 1 cas sur 100. Rarement, le point d’injection peut être le siège d’une réaction inflammatoire prolongée, de granulomes (nodules), qui exceptionnellement nécessitent des injections de corticoïdes ou des gestes d’excision chirurgicale. Exceptionnellement, un abcès ou une décoloration de la peau peuvent se former (moins de 1 cas sur 15000).

Le résultat s’installe très progressivement en 2 à 4 semaines. Il est nécessaire de respecter un intervalle de 3 à 4 mois entre deux séances d’injection. La réussite du traitement repose sur la capacité des patients à produire des fibres de collagène. Parfois, pour les personnes produisant peu de fibres de collagène, des résultats insuffisants sont possibles. Dans ce cas, il est inutile de poursuivre les injections.

Un intervalle minimum de deux mois doit être respecté entre chaque séance. La durée de vie des produits injectés est variable selon les produits et les patients.

Il est déconseillé de manipuler la zone traitée et de se maquiller dans les premières heures qui suivent l’injection. Il est conseillé d’éviter le sauna ou le hammam dans les quinze jours suivant l’injection.

Remarque

En prévision de tout geste sous anesthésie locale, il convient d’interrompre la prise de médicament à base d’Aspirine ou d’Acide Acétyl Salicylique une semaine avant le geste sauf avis contraire de votre médecin. Il est inutile d’être à jeun.

Vous pouvez en savoir plus en cliquant ici vous serez dirigé(e) sur le site de la société française de chirurgie plastique. Pour revenir sur notre site pensez à utiliser la flèche retour de votre navigateur internet

 


Bibliographie

Kane, M. A. Treatment of tear trough deformity and lower lid bowing with injectable hyaluronic acid. Aesthetic Plast. Surg. 29: 363, 2005.

Born, T. Hyaluronic acids. Clin. Plast. Surg. 33: 525, 2006.

Kornstein, A. N. Soft-tissue reconstruction of the brow with Restylane. Plast. Reconstr. Surg. 116: 2017, 2005.

Goldberg, R. A., and Fiaschetti, D. Filling the periorbital hollows with hyaluronic acid gel: Initial experience with 244 injections. Ophthal. Plast. Reconstr. Surg. 22: 335, 2006.

Friedman, P. M., Mafong, E. A., Kauvar, A. N., and Geronemus, R. G. Safety data of injectable nonanimal stabilized hyaluronic acid gel for soft tissue augmentation. Dermatol. Surg. 28: 291, 2002.

Lambros, V. The use of hyaluronidase to reverse the effects of hyaluronic acid filler. Plast. Reconstr. Surg. 114: 277, 2004.

Fernandez-Acenero, M., Zamora, E., and Borbujo, J. Granulomatous foreign body reaction against hyaluronic acid: Report of a case after lip augmentation. Dermatol. Surg. 29: 12, 2003.

Rohrich, R. J., Rios, J. L., and Fagien, S. Role of new fillers in facial rejuvenation: A cautious outlook. Plast. Reconstr. Surg. 112: 1899, 2003.

Shafir, R., Amir, A., and Gur, E. Long-term complications of facial injection with Restylane. Plast. Reconstr. Surg. 106: 1215, 2000.

Duranti, F., Salti, G., Bovani, B., et al. Injectable hyaluronic acid gel for soft tissue augmentation: A clinical and histological study. Dermatol. Surg. 24: 1317, 1998.

NoteAcide hyaluronique5.005basée sur6visiteurs
Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Informations pratiques
Adresse
1ter Avenue du Pont Juvénal
34000 Montpellier
Horaires
Lundi - 8h00 à 17h00
Mardi - 8h00 à 17h00
Mercredi - Fermé
Jeudi - 8h00 à 17h00
Vendredi - 8h00 à 16h00
Ouvert tous les premiers samedis du mois de 9h à 12h
Retourner à l'accueil
Contacter le cabinet

Dr. Martinetto, membre des sociétés savantes
Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique
Union Européenne des Médecins Spécialistes
Conseil national de l'ordre des médecins
Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique
American Society of Plastic Surgeons